beaute et tao

 
 

                 Le massage thaï ou nuad-bo-rarn                          

      une technique élaborée pour une étonnante remise en forme


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------                     

  * je transmet ce massage depuis bientôt 20 ans :

    -  à des professionnels : kinésithérapeutes, esthéticiennes  ( en chambre des métiers) , et tous professionnels/lles du massage

  1. -  à des particuliers qui souhaitent se masser dans un cadre privé .     


   *je le propose à qui veut le recevoir      

«Le stage  que je propose s'adresse à des particuliers et/ou à des professionnels, et aussi bien à des débutants qu’à des expérimentés.

Mon objectif, qui a toujours été atteint, est que chacun puisse réaliser deux heures de massage à la fin des cinq jours de stage.

Chacun a ainsi une base pour réaliser ensuite tous les massages souhaités.»        

          

                                                        cliquez ici pour les dates des formations

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

                                               inscription ,      annexes pédagogiques,    devis,    convention 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Le nuad-bo-rarn prend en compte la globalité du corps.

De la tête aux pieds, l'énergie, les points et les méridiens sont stimulés. Le vêtement traditionnel, en coton très fin, empêche le corps de se refroidir. Le corps est pétris, étiré, modelé, comprimé ...sollicité dans son ensemble.






"J'ai appris le nuad-bo-rarn lors de mes nombreux séjours en Thaïlande.
Je le donnais dans mon institut de Pacé, c'est maintenant en déplacement, lors de congrès, séminaires, chez les particuliers ou sur les lieux de travail.
Je l'enseigne dans le cadre de petits groupes où chacun est assuré de repartir avec une réelle technique applicable dans un cadre familial ou professionnel.

Je suis diplomée du Old Medecine Hospital de Chiang mai , de ITM et je me perfectionne régulièrement dans différents centres de massages en ThaÏlande .
Je suis également diplomée du College of Traditional acupuncture de Leamington Spa, école du Pr Worsley, depuis 1988 ; j'ai pratiqué le do in, le shiatsu, le tai chi chuan et le chi kung auprès de plusieurs professeurs ; j' enseigne le chi kung les techniques de bien être de Mantak Chia depuis 1992.
Je me perfectionne continuellement dans ces différents domaines."


                                                  


Le nuad-bo-rarn "ancien massage" (en thaïlandais) puise ses sources dans les traditions chinoises et indiennes.

Si cette pratique est ancestrale en Thaïlande, elle reste inédite en France.

A ne pas confondre avec le fameux body-body des quartiers chauds de Bangkok, sa technique repose sur une succession de pressions sur les méridiens et les points d'énergie (la digitopuncture), associés à des mobilisations articulaires et des étirements (stretching).

 

Le receveur du nuad-bo-rarn est habillé de confortables vêtements de coton. Habitude asiatique, de peuples respectueux et pudiques ; le tissu en fin coton ne nuit pas au toucher ; le vêtement protège physiquement le receveur (la séance est longue, le corps peut se refroidir) en même temps que psychologiquement du regard de l'autre.

 


                

 

Le nuad-bo-rarn commence par les pieds et se termine à la tête afin de ré-harmoniser les quelques

70 000 lignes énergétiques qui parcourent notre corps. Le temps d'une séance est en général de 2 heures', en 1 heure, on en a un bien petit aperçu, et il peut durer jusqu'à 3 heures.

 

Le nuad-bo-rarn harmonise la circulation de l'énergie et des liquides (sang, lymphe) dans l'organisme. Il permet de mieux réagir aux différentes agressions de la vie quotidienne telles que le stress ou la fatigue.. Calmant ou dynamisant, il engendre toujours une sensation de bien être et de sérénité.

 

Il dynamise les échanges respiratoires, facilite l'élimination des toxines et favorise la tonification de la peau et des tissus (drainage lymphatique). Il s'agit d'une véritable récupération en profondeur dont l'effet est immédiat et durable.

 

                                                                                                                                                                         

                                                       


Le nuad-bo-rarn fait partie du véritable art de vivre des thaïs. En Thaïlande, il est pratiqué dans les centres médicaux, mais aussi au temple et dans le cadre familial. Se faire masser fait partie, depuis des siècle, du quotidien, favorisant ainsi une bonne circulation des énergies.
Si les thaïs désirent rendre leur corps sains et vigoureux, être sensibles et calmes, c'est afin d'avoir un mental harmonieux, détendu et silencieux, de façon à libérer l'esprit.

 

Recevoir le nuad-bo-rarn, le donner, c'est envisager le massage, non plus comme une pratique exceptionnelle mais comme un nouvel art de vivre contemporain, accessible à tous.














 




Nuad Bo Rarn à l'huile et aux herbes

Lors d'un séjour en Thaïlande, j'ai eu la chance de recevoir un cours particulier, donné par une masseuse thaïlandaise qui pratique en cabinet de soins ; j'ai reçu ce soin plusieurs fois avant de me décider à l'apprendre puis à le proposer, en effet la réalisation est assez complexe et la préparation importante, mais...j'aime la différence et l'efficacité.
Le point le plus délicat était pour moi de trouver sur place les plantes nécessaires, après inventaire chez "les chinois" d'ici, et les "provisions" ramenées dans ma valise, la préparation est réalisable. Cela parfume aussi les lieux... donnant à l'institut la fragrance... d'une cuisine asiatique!
Les personnes connaissant le nuad-bo-rarn reconnaissent quelques manoeuvres ; de plus, elles sont séduites par le confort et la douceur apportés par l'huile, et l'efficacité des manoeuvres, qui, si elles sont plus glissantes, n'en sont pas moins profondes.
Et...la chaleur des boules aux herbes (ou pochon)..c'est le "must", le plus ; le pochon "roulé" sur chaque partie du corps apporte bien sûr la chaleur ; la chaleur permet aux herbes de libérer leurs bienfaits et à la peau de les absorber, cela réchauffe et paradoxalement peut donner une sensation de douce fraîcheur, détend, favorise les échanges au niveau de la peau et dans le corps.
Je remercie June (c'est ainsi que j'ai compris le prénom thaï de mon professeur) pour sa gentillesse sa patience et sa générosité. Elle m'a montré, corrigé, fait pratiquer sur elle, sur moi, m'a emmené sur sa petite moto dans les marchés, m'a offert le thé...



Apprendre en recevant !


 

Inspiré d’une ancienne tradition !



















  inde 1 science et voyages, juin 1954